Jeux olympiques

Jeux olympiques

Les Jeux olympiques Antiques et modernes Modulo CLIL di Scienze Motorie per le classi 5B/C Liceo Linguistico G.Galilei di Napoli A.S. 2015/16 Redazione a cura del Prof. A. Colacino Les Jeux Olympiques antiques Les Jeux Olympiques ( ) ) tels que nous les connaissons aujourdhui ont une longue histoire qui remonte lAntiquit. Si certains lments de ces Jeux ont t repris tels quels lors de linstauration des Jeux Olympiques modernes, dautres ont t carts ou modifis. Tout commence en Grce, dans le Ploponnse, il y a 3 000 ans environ. Des concours sportifs sont organiss Olympie et sont dsigns daprs le nom du site, soit les Jeux olympiques. On ne sait pas exactement quand ils commencent, mais leur premire trace crite date de 776 av. J.-C. Il est difficile de connatre lorigine exacte des Jeux de lAntiquit. Il existe de nombreuses versions tentant de lexpliquer. Historiquement, les Jeux sont instaurs afin de donner une unit au monde hellnique, alors fragment en cit-tats, constamment en guerre. La mythologie se mle lhistoire, et on explique souvent les vnements vcus cette poque comme des consquences de lintervention des dieux. Ces Jeux ont lieu tous les quatre ans. Cette priode de quatre annes prend le nom dOlympiade et sert de systme de datation : le temps ne se compte pas en annes, mais en Olympiades. Les jeux olympiques sont la premire manifestation des jeux panhellniques qui se droulent rgulirement en Grce, avec des cycles de deux ou quatre ans. partir du VI e sicle av. J.-C. sont crs trois autres concours : les jeux isthmiques Corinthe ; (2e et 4e anne de chaque Olympiade) les jeux nmens Nme ; (2e et 4e anne de chaque Olympiade) les jeux pythiques Delphes. (3e anne de chaque Olympiade) Ils sont connus principalement par la Description de la Grce de Pausanias, les vestiges du site archologique d'Olympie et la peinture sur vases. Ces tmoignages renvoient tous des priodes diffrentes : Pausanias crit au milieu du IIe sicle ap. J.-C., alors que le stade d'Olympie date au plus tard de 350 av. J.-C. et que les vases reprsentant des preuves athltiques datent principalement de la

fin du VIe sicle av. J.-C. et du Ve sicle av. J.-C. De plus, une partie de ces vases dpeignent en fait les preuves des Panathnes athniennes. L'interprtation de ces tmoignages doit donc tre mene avec prcaution. La trve sacre loccasion des Jeux Panhellniques, une trve sacre (Ekecheiria) est proclame. Des messagers (spondophores) se dplacent de cit en cit pour annoncer la date des comptitions. Ils exigent larrt des combats, avant, pendant et aprs les Jeux afin de permettre non seulement aux athltes mais aussi aux spectateurs de se rendre sur les sites en toute scurit, laller comme au retour. Une priode de paix doit rgner loccasion de ces concours. Des autres sources, au contraire, soutiennent que la trve n'arrte pas les conflits, mais autorise les athltes et spectateurs traverser librement des zones de guerre sans tre inquits. Les Jeux Panhellniques ont la particularit de rassembler le monde grec (pan = tout, hellne = grec) une poque o la Grce nest pas encore un tat mais est forme de cits-tats (communauts politiquement et conomiquement indpendantes). De la Grce et de ses colonies (Italie, Afrique du Nord et Asie Mineure), les gens se dplacent pour participer ou assister aux Jeux, anims par un sentiment commun : leur appartenance une mme culture et une mme religion. des Jeux pour Les dieux Les Jeux Panhellniques ont un caractre religieux trs important. Chacun des Jeux est clbr en lhonneur dun dieu prcis : Zeus, le roi des dieux, Olympie et Nme Apollon, le dieu de la lumire et de la raison, Delphes Posidon, le dieu de la mer et des chevaux, lIsthme de Corinthe Origine mythique L'origine des jeux olympiques est explique par plusieurs mythes concurrents. Dans le premier, les jeux sont fonds par le hros Plops. Plops demande la main d'Hippodamie, fille du roi nomaos. Celui-ci a l'habitude d'organiser une course de chars l'opposant aux prtendants de sa

fille ; les vaincus sont tus. Treize candidats ont dj chou quand Plops fait sa demande. Le hros fait appel Posidon, son ancien raste, qui lui confie un char en or et des coursiers ails : Plops remporte la victoire et la main de la jeune fille. Phrcyde prcise qu'Hippodamie, prise du jeune homme, fait saboter le char de son pre, qui se brise pendant la course et cause la mort d'nomaos. Plops institue alors les Jeux olympiques pour expier ce crime, ce que rappelle l'oracle de Delphes dans l'une de ses dclarations : [Plops] institua des festivits et un concours pour la mort d'nomaos. Des images votives de chevaux, dcouvertes sous les fondations du plus ancien sanctuaire d'Olympie tendent prouver que des courses de chars eurent lieu sur cet emplacement, bien avant la date traditionnelle de 776 donne par Strabon pour la premire victoire dans la course pied remporte par Korbos. Dans un deuxime mythe, galement cit par l'oracle de Delphes, Hracls institue les jeux en l'honneur de Plops : le fils d'Amphitryon [] tablit les festivits et le concours pour la mort de Plops, fils de Tantale . Phlgon, un affranchi d'Hadrien, fait de Plops et d'Hracls respectivement les deuxime et troisime fondateurs des Jeux olympiques, le premier ayant t un certain Pisos, ponyme de Pise en lide, lieu o se droulent les jeux. La version la plus courante associe simplement les jeux olympiques Plops. L'apologiste chrtien Clment d'Alexandrie crit ainsi au IIIe sicle ap. J.-C. que ce sont les libations rpandues en l'honneur de Plops que s'approprie, sous le nom de jeux olympiques, le Zeus de Phidias .Chez Pindare, Hracls fonde les jeux aprs avoir tu Augias, qui lui avait refus un salaire aprs l'avoir fait nettoyer ses curies : Aprs sa victoire () Hracls partagea les dpouilles de ses ennemis, et consacra les prmices de sa victoire par l'institution des solennits olympiques, qui se renouvellent tous les cinq ans. (Pindare, Olympiques X) Chez Pausanias notamment, le fondateur des Jeux n'est pas Hracls fils de Zeus, mais son homonyme, l'un des Dactyles du mont Ida de Crte : Hracls, qui tait l'an, proposa en s'amusant, ses frres, de s'exercer la course, en disant qu'il couronnerait le vainqueur avec une branche d'olivier sauvage ; () L'honneur de la premire institution des jeux Olympiques appartient donc Hracls Idaeen, et ce fut lui qui leur donna ce nom ; il ordonna qu'on les clbrt tous les cinq ans, parce qu'ils taient cinq frres. (Pausanias, V) Lhistoir Les premiers jeux Olympiques sont rputs avoir pris place l'initiative d'Iphitos, roi d'lide. Pausanias crit ainsi : Iphitos, descendant d'Oxylos, eet contemporain de Lycurgue, qui donna des lois Lacdmone, fit clbrer des jeux Olympie, renouvela les ftes olympiques, et la trve dont l'usage avait cess. . Au cours de cette trve aurait t organise la premire preuve sportive, une course pied (le Stadion), remporte par un certain Corbe d'lis, cuisinier de son tat. Le sophiste Hippias d'lis fixe la date de ces premiers jeux en 776 av. J.-C. La date de 776 av. J.-C. est selon toute probabilit apocryphe :

elle correspond 75 olympiades (priodes de quatre ans) en comptant partir de 476 av. J.-C., date des premiers Jeux aprs la victoire grecque de Salamine contre les Perses : durant ces Jeux se tient pour la premire fois une cour olympique charge d'arbitrer les conflits entre les Grecs. Charg en 400 av. J.-C. par la cit d'lis d'crire l'histoire des premiers temps olympiques, Hippias aurait arbitrairement choisi la date de 776 av. J.-C. pour clbrer la naissance de l'olympisme 75 olympiades plus tard. Les dtails fournis par Hippias pour le premier et le deuxime sicle des jeux sont probablement invents : aucune trace crite n'tait conserve l'poque. L'attribution par Hippias de la cration des Jeux par un roi d'lis permet de lgitimer la mainmise de la cit, son commanditaire, sur l'organisation du concours ; elle fait galement de la paix et de l'harmonie entre Grecs l'lment central des jeux. Ce programme politique explique que la chronique d'Hippias soit considre avec suspicion ds l'Antiquit. L'archologie conforte nanmoins la tradition selon laquelle les cultes sont trs anciens sur le site : un grand nombre d'offrandes de l'poque gomtrique ont notamment t retrouves Olympie. Le premier culte rendu par les premiers habitants de la valle de l'Alphe, au XIe sicle av. J.-C., est en l'honneur de la desse Gaa. Au sicle suivant, un autel est dress Zeus et se voit associer un oracle qui lui prexistait peut-tre ; un culte hroque est rendu Plops sur sa tombe prsume tandis que le culte rendu aux desses de la fertilit, Dmter, Aphrodite et Artmis se poursuit. Vers 700 av. J.-C., le festival en l'honneur de Zeus olympien gagne en renomme, conduisant la cration d'un stade. Ainsi, des jeux sont instaurs dans le programme olympique parce que le sanctuaire est rput, et non l'inverse : les crmonies religieuses prcdent les jeux sportifs, et restent prdominantes dans le programme des Jeux. La popularit des jeux Olympiques se dveloppe d'abord en Sicile, dont les cits ont t fondes par des colons ploponnsiens avec l'aide des devins d'Olympie. Au VI e sicle av. J.-C., les pinicies (odes de victoire) de Simonide de Cos, Bacchylide et Pindare montrent que les tyrans siciliens apprcient particulirement les jeux, mais que les vainqueurs proviennent de l'ensemble de l'Hellade. cette poque, Olympie tient des registres fiables des noms des champions olympiques toutes les preuves. La liste compile par Hippias de son ct est rvise par Aristote. Aucune de ces listes ne nous est parvenue, si ce n'est pas l'intermdiaire d'auteurs postrieurs comme Pausanias. L'information est complte, partir du IIe sicle av. J.-C., par l'habitude prise par les athltes de faire recenser leurs victoires sur les socles de leurs effigies. l'poque hellnistique puis romaine, le prestige des Jeux explique l'organisation, dans diffrentes cits du monde grec, de concours isolympiques, c'est--dire pareils aux jeux olympiques , dont les preuves et le droulement sont copis sur ceux d'Olympie. Des jeux olympiques sont ainsi institus Antioche sous le rgne d'Auguste et perdureront jusqu'en 520 ap. J.-C., soit bien aprs ceux d'Olympie. Au I er sicle ap. J.-C., Nron prend personnellement part la course de chars et fait lever Olympie une maison des athltes qui sera acheve par Domitien. En 393, l'empereur Thodose Ier, sous l'influence d'Ambroise, vque de Milan, ordonne l'abandon des rites et des lieux de culte paens. L'dit signe probablement la fin des jeux olympiques, mme si aucun document ne permet de connatre la date des derniers jeux avec certitude. On a longtemps cru qu' l'poque, le site tait dj semi-dtruit la suite des incursions barbares et des sismes. Les fouilles menes rcemment dans la zone sud-ouest du sanctuaire ont rvl qu'Olympie avait t pargne par l'invasion des Hrules en 267 et que les dgts causs par le tremblement de terre n'avait t que partiels. En fait, le site est rest prospre aux III e et au IVe sicles. Il est possible que la fin des Jeux ne date pas de Thodose Ier, mais de Thodose II ( 450).

La renaissance des Jeux LOlympisme moderne a t conu par Pierre de Coubertin, linitiative duquel le Congrs International Athltique de Paris sest runi en juin 1894. Le Comit International Olympique (CIO) sest constitu le 23 juin 1894. Les premiers Jeux Olympiques (Jeux de lOlympiade) des temps modernes furent clbrs Athnes, en Grce, en 1896. En 1914, le drapeau olympique prsent par Pierre de Coubertin au Congrs de Paris fut adopt. Il est compos des cinq anneaux entrelacs qui reprsentent lunion des cinq continents et la rencontre des athltes du monde entier aux Jeux Olympiques. Les premiers Jeux Olympiques dhiver furent clbrs Chamonix, en France, en 1924. Pierre de Coubertin Pierre de Coubertin (1863-1937) est n le 1er janvier 1863, au chteau familial de Mirville, dans la rgion havraise, dun pre peintre de genre, Louis de Fredy, mari demoiselle Gigault de Crisenoy. Scolaris chez les jsuites de lexternat de la rue de Madrid Paris et admissible Saint-Cyr, il se destine la carrire militaire, mais, en raison dun dclin politique et militaire national, cest lducation quil choisit. Inscrit l'Ecole libre des Sciences Politiques, il effectue un long sjour dtude en Angleterre dont il revient admiratif de l'uvre de Thomas Arnold. Ce dernier, membre du clerg, directeur du Collge de Rugby et crateur de la cellule de la rnovation britannique avait mis le sport au cur du systme ducatif anglais. Coubertin voyage ensuite dans le monde anglo-saxon et en conclut que ce dernier dispose d'une puissance rcente et non hrditaire rendue possible par la rforme sportive du systme ducatif. Soutenu par le Directeur de l'enseignement secondaire, Georges Morel, Coubertin dcide de sy consacrer en France et commence convertir lves et professeurs qui, rapidement, constituent des embryons de structures sportives scolaires. Il cre par la suite un mouvement d'opinion par le moyen d'un Comit pour la propagation des exercices physiques dans l'ducation, prsid par Jules Simon. Nous sommes en 1888 et une multitude de petites associations sportives scolaires se constituent suivant ce que l'on appelle le nouveau rgime, lanc par M. Godard, fondateur de l'cole Monge. En 1889, est cre l'Union des Socits Franaises de Sports Athltiques dont Coubertin est longtemps le secrtaire gnral et qui constitue la premire tape vers l'chelon fdral du Comit National des Sports.

Dsireux de populariser le sport, il constate rapidement que pour atteindre ses objectifs, il faut linternationaliser. Cela le conduit vouloir restaurer l'Olympisme, ide certes pas indite mais mene dans un esprit de modernit qui en assure le succs. Le 23 juin 1894, alors quil runit deux mille personnes dont soixante-dix-neuf reprsentants de douze pays un Congrs sur lathltisme dans le grand amphithtre de la Sorbonne, Coubertin parvient faire adopter le projet de restauration des Jeux Olympiques et crer la Commission ad hoc charge de ltude du projet, lembryon du Comit International Olympique. C'est ainsi que l'anne 1896 voit la clbration de la premire Olympiade Athnes. Second prsident de linstitution Olympique en prvision des Jeux Olympiques de Paris en 1900, Pierre de Coubertin conserve cette charge jusquen 1925. Il agit sans relche pour le dveloppement des Jeux Olympiques modernes, inscrits certes dans sa propre contemporanit, mais pour lesquels il tablit un protocole rglant le droulement et la symbolique des Jeux dans lesprit dune culture hellnique qui lanime. Entre-temps, Pierre de Coubertin a pous Marie Rothan, fille de Gustave Rothan, plnipotentiaire de Napolon III dans les pays allemands. Ils sinstallent en 1915 Lausanne o il ancre le Comit International Olympique. Il y meurt le 2 septembre 1937. Conformment ses souhaits, son cur repose sur le site antique dOlympie, prs du site d'une Acadmie Internationale Olympique qu'il avait souhait de son vivant mais qui ne vit le jour que des annes plus tard... Dans le cadre des concours artistiques des Jeux de 1912, qui ont lieu sous sa propre gide, le jury donne le premier prix son Ode au Sport, compose sous le double pseudonyme Georges Hohrod et M.Esbach. Cette mdaille rcompense son talent dcrivain et son uvre littraire, reprsentant une trentaine de volumes dits, soit environ 15.000 pages imprimes. Les emprunts du pass Lors de la premire dition des Jeux modernes, en 1896, les rfrences la priode antique sont nombreuses : - Les Jeux ont lieu Athnes, en Grce, pays o avaient lieu les Jeux Olympiques de lAntiquit. - La majorit des comptitions se droule dans lancien stade (le stade panathnaque), restaur pour loccasion. - La plupart des sports au programme des Jeux antiques se retrouve au programme des premiers Jeux modernes. - Les organisateurs inventent une course inspire dun vnement historique qui remonte lAntiquit : le marathon. De faon globale, les Jeux modernes invitent un monde plus pacifique. La Trve olympique qui promulgue larrt des conflits reprend le concept de la trve observe pendant les Jeux de lAntiquit. Sacre et respecte dans toute la Grce antique, la Trve olympique annonce par des messagers avant les Jeux, permettait aux spectateurs, sportifs et officiels daller et revenir dOlympie en traversant en toute scurit les nombreuses zones de conflit. Aujourdhui, la Trve olympique est lobjet dune rsolution des Nations Unies, qui demande la cessation des hostilits autour de la priode des Jeux, et la recherche de moyens de dnouement pacifique dans les zones de tension. Les athltes qui soutiennent cette

initiative sont invits signer un mur de la trve situ dans le village olympique. Si les Jeux Olympiques modernes sinspirent du pass, ils sen distinguent aussi. Ds le dbut, Coubertin propose : - Des Jeux lacs : Les Jeux modernes sont lacs et se diffrencient donc compltement des Jeux de lAntiquit ddis aux Dieux. - Des Jeux en mouvement : Contrairement aux Jeux Olympiques de lAntiquit, chaque dition des JO modernes a lieu en principe dans un pays et dans une ville diffrents. -Des Jeux plus longs : Dans lAntiquit les Jeux se droulent dabord sur une journe, et finalement sur cinq. Aujourdhui la dure officielle est de 16 jours maximum. Les innovations Ensuite, les Jeux Olympiques voluent en permanence : - Ds 1896, des athltes de tous les pays : Les Jeux anciens taient rservs aux citoyens grecs, mles et libres. Ds le dbut, la participation aux Jeux modernes est ouverte aux athltes du monde entier. Les 245 participants Athnes en 1896 viennent de 14 pays diffrents. Cest partir des Jeux de Stockholm (Sude), en 1912, que des dlgations nationales des cinq continents sont prsentes : luniversalit des Jeux Olympiques modernes se confirme. Aujourdhui, les Jeux dt accueillent des athltes provenant de tous les pays du monde, sans exception. - Ds 1900, des femmes aux Jeux : Comme dans lAntiquit, les athltes femmes sont absentes de la premire dition des Jeux modernes : en 1896 Athnes, seuls les hommes participent aux comptitions. A cette poque, les sportives doivent faire face beaucoup de prjugs: on craint quelles perdent leur fminit, quelles soient trop muscles ou encore quelles deviennent striles. Elles doivent donc combattre ce genre de mentalit et, petit petit, faire leur place aux Jeux. Leur premire participation a lieu aux Jeux de Paris (France) en 1900, au tennis et au golf. Par la suite, tout au long du sicle, de plus en plus de sports souvrent elles (ex. natation ds 1912, athltisme ds 1928, volleyball ds 1964, aviron ds 1976, cyclisme ds 1984, football ds 1996...), mais il faudra attendre les Jeux de Londres en 2012 avec lintroduction de la boxe fminine pour voir les femmes concourir dans tous les sports au programme. Depuis les Jeux dAthnes en 2004, plus de 40% des athltes prsents aux Jeux sont des femmes.

- Ds 1924, des Jeux pour les sports dhiver : Lorsque Coubertin rtablit les Jeux Olympiques, cela ne concerne que les sports dt. Dans les annes 1920, la popularit des sports de neige et de glace augmente de manire spectaculaire. Certains membres du CIO dcident de ragir : en 1924, on organise titre dessai une Semaine internationale des Sports dHiver Chamonix (France) : 258 athltes de 16 pays (essentiellement europens et nord-amricains) sont prsents. Le projet remporte un vif succs et, deux ans aprs, cette Semaine est officiellement reconnue comme les premiers Jeux Olympiques dhiver. Dsormais, des Jeux ddis exclusivement aux sports de neige et de glace sont dfinitivement tablis. Aux Jeux de Vancouver (Canada), en 2010, les 2566 athltes qui participent aux comptitions proviennent de 82 pays trs divers, allant du Ghana au Brsil, et de la Nouvelle Zlande au Pakistan. - Ds 1984, des sportifs professionnels aux Jeux : Les Jeux Olympiques modernes ont longtemps t rservs aux athltes amateurs, selon les souhaits de Pierre de Coubertin. Cette rgle est supprime par le Comit International Olympique en 1984 (Jeux de Los Angeles), date partir de laquelle les sportifs professionnels ont aussi la possibilit de concourir. Principes fondamentaux de lOlympisme 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. LOlympisme est une philosophie de vie, exaltant et combinant en un ensemble quilibr les qualits du corps, de la volont et de lesprit. Alliant le sport la culture et lducation, lOlympisme se veut crateur dun style de vie fond sur la joie dans leffort, la valeur ducative du bon exemple, la responsabilit sociale et le respect des principes thiques

fondamentaux universels. Le but de lOlympisme est de mettre le sport au service du dveloppement harmonieux de lhumanit en vue de promouvoir une socit pacifique, soucieuse de prserver la dignit humaine. Le Mouvement olympique est laction concerte, organise, universelle et permanente, exerce sous lautorit suprme du CIO, de tous les individus et entits inspirs par les valeurs de lOlympisme. Elle stend aux cinq continents. Elle atteint son point culminant lors du rassemblement des athltes du monde au grand festival du sport que sont les Jeux Olympiques. Son symbole est constitu de cinq anneaux entrelacs. La pratique du sport est un droit de lhomme. Chaque individu doit avoir la possibilit de faire du sport sans discrimination daucune sorte et dans lesprit olympique, qui exige la comprhension mutuelle, lesprit damiti, de solidarit et de fair-play. Reconnaissant que le sport est pratiqu dans le cadre de la socit, les organisations sportives au sein du Mouvement olympique auront les droits et obligations inhrents lautonomie, savoir le libre tablissement et le contrle des rgles du sport, la dfinition de leur structure et gouvernance, la jouissance du droit des lections libres de toutes influences extrieures et la responsabilit de veiller ce que les principes de bonne gouvernance soient appliqus. La jouissance des droits et liberts reconnus dans la prsente Charte olympique doit tre assure sans discrimination daucune sorte, notamment en raison de la race, la couleur, le sexe, lorientation sexuelle, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres, lorigine nationale ou sociale, la fortune, la naissance ou toute autre situation. Lappartenance au Mouvement olympique exige le respect de la Charte olympique et la reconnaissance par le CIO Les Jeux avant la Grande guerre/1 - 1896. Jeux Olympiques d't d'Athnes Les Jeux olympiques dt de 1896, galement appels Jeux de la premire olympiade, sont organiss en 1896 Athnes en Grce. Ces Jeux sont les premiers Jeux olympiques de l're moderne organiss par le Comit international olympique. Ils se droulent du 6 au 15 avril 1896, neuf jours de comptition pendant lesquels 241 sportifs s'affrontent dans neuf sports diffrents pour un total de 122 mdailles. C'est l'issue d'un congrs organis en 1894 Paris par le Franais Pierre de Coubertin qu'est cr le Comit international olympique (CIO) et que la capitale grecque est dsigne premire ville hte de l'vnement olympique. Ce congrs dcide galement de l'exclusion des sportifs professionnels et des femmes au profit de l'amateurisme et du sexe masculin. Bien que le nombre de sportifs prsents soit assez

faible compar aux chiffres des ditions plus rcentes, c'est la premire fois qu'une runion sportive rassemble autant de participants. Et malgr l'absence de quelques-uns des meilleurs athltes de l'poque, les jeux connaissent un vif succs auprs du public grec. Pour les Grecs, la victoire de leur compatriote Spyrdon Louis dans le marathon en est l'un des grands moments. - 1900. Jeux Olympiques d't de Paris Les jeux de la 2e Olympiade de l're moderne, se tiennent Paris en 1900 la suite de la prise de dcision dans ce sens l'occasion du premier Congrs olympique (1894). Aucune crmonie d'ouverture ou de fermeture au programme, mais le 3 juin 1900, un dfil des gymnastes a lieu dans le vlodrome de Vincennes lors de la fte fdrale de l'Union des socits de gymnastique de France. Les femmes firent leur premire apparition aux Jeux modernes. Elles participrent aux preuves de tennis et de golf et de manire limite ou marginale aux preuves de tir, voile, quitation, croquet, pche, ballons, sauvetage, aviron ainsi qu'aux preuves scolaires. La premire femme obtenir un titre de championne fut la joueuse de tennis britannique Charlotte Cooper. Le Franco-Hatien Constantin Henriquez, est le premier athlte noir participer aux Jeux olympiques et devenir champion olympique (mdaill dor avec lquipe de rugby). - 1904. Jeux Olympiques d't de Saint Louis Les jeux de la 3e Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Saint-Louis, aux tats-Unis. Ils furent les premiers au cours desquels les mdailles d'or, d'argent et de bronze furent attribues pour la premire, deuxime et troisime place. Treize nations seulement ont particip aux Jeux olympiques de Saint-Louis. Le cas de la participation de la France porte contestation car le Comit olympique franais n'a pas envoy d'athltes ces Jeux, il en va de mme pour l'Italie reprsente par le cycliste Frank Bizzoni qui vivait aux tats-Unis depuis quelques mois. Albert Corey, rsident amricain de nationalit franaise est inscrit titre individuel et sa mdaille d'argent sera comptabilise en faveur d'une quipe mixte. 523 athltes sur 651 sont Amricains. Les Jeux avant la Grande guerre/2 - 1908. Jeux Olympiques d't de Londres Les jeux de la 4e Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Londres, au Royaume-Uni du 27 avril au 31 octobre 1908. Lvnement se droule dans le cadre de l'exposition franco-britannique commmorant l'Entente cordiale o contrairement aux jeux de 1900 et 1904, les preuves sportives sont considres par les organisateurs avec une plus grande attention. Les Jeux olympiques de Londres se droulent en quatre phases. Tout dabord, les jeux de printemps se droulent de la fin avril la mi-juin, regroupant les sports de raquettes et le polo. Ensuite, les jeux dt se droulent durant le mois de juillet et accueillent la majorit des sports olympiques au programme tels lathltisme, la natation ou la gymnastique. De la fin juillet la fin aot, des jeux nautiques regroupant la voile et laviron sont organiss lextrieur de la ville. Enfin, les jeux dhiver , quatrime phase du programme, permettent aux spectateurs de suivre les preuves de patinage artistique, de boxe et de rugby pendant la deuxime quinzaine du mois doctobre.

- 1912. Jeux Olympiques d't de Stockholm Les jeux de la 5e Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Stockholm, en Sude du 5 mai au 27 juillet 1912. La capitale sudoise fut dsigne ville hte de ces jeux lors de la 10e session du Comit international olympique Berlin le 27 mai 1909, aucune autre ville n'tait candidate. L'vnement devient universel puisque les cinq continents sont reprsents. Par ailleurs, ces jeux se droulent sur une courte priode et en dehors d'une exposition commerciale. Le chronomtrage semi-lectrique pour les courses d'athltisme ainsi que les haut-parleurs sont utiliss pour la premire fois. 28 nations et 2407 athltes (dont 48 femmes) prirent part 102 preuves dans 14 sports. Les sportifs les plus en vue de cette olympiade furent entre autres les athltes Hannes Kolehmainen et Jim Thorpe. Les comptitions fminines de natation et de plongeon sont disputes pour la premire fois, tout comme le pentathlon moderne. En 1912, sur les maillots de l'quipe sudoise figurait un drapeau, dont les couleurs taient inverses, le drapeau tait jaune avec une croix bleue, l'inverse du drapeau connu actuellement. Les cinq continents sont pour la premire fois reprsents. L'gypte, l'Islande, le Luxembourg, le Portugal, la Serbie et le Japon font leur apparition aux Jeux olympiques. Vingt-huit nations et 2 407 athltes participent l'vnement. - 1916. Jeux Olympiques d't de Berlin (Annuls) Les Jeux de la VIe Olympiade auraient d avoir lieu Berlin (Allemagne) en 1916. Le Comit international olympique choisit Berlin en mai 1912 Stockholm l'occasion des Jeux olympiques d't de 1912. Lors du dclenchement de la premire Guerre mondiale, l'organisation continua car tout le monde pensait que la guerre durerait peu de temps. Plus tard, les Jeux furent finalement annuls. Budapest, Alexandrie, Amsterdam, Bruxelles et Cleveland avaient galement pos leurs candidatures pour organiser ces Jeux. Le lieu central de ces Jeux aurait d tre le Deutsches Stadion, qui fut construit en 1912-1913. En 1931, Berlin gagna finalement le droit d'organiser les Jeux olympiques d't de 1936. Les Jeux entre les deux guerres/1 - 1920. Jeux Olympiques d't d'Anvers Les Jeux de 1920, , du 20 aot au 12 septembre, sont attribus la ville d'Anvers pour rendre hommage aux souffrances infliges au peuple belge au cours de la guerre. Les gouvernements des pays allis dcident d'exclure des jeux Olympiques l'Allemagne et l'Autriche, ainsi que l'U.R.S.S. La victoire militaire des Allis contribue une premire politisation des jeux Olympiques. - 1924. Jeux Olympiques d't de Paris Les jeux de la VIIIe Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Paris , du 4 mai au 27 juillet 1924. Pour ses adieux aux jeux, le baron Pierre de Coubertin milita en faveur de la capitale franaise, qui organisa ainsi ses deuximes jeux aprs ceux de 1900. La devise olympique de Coubertin emprunte l'abb Henri Didon : Citius, Altius, Fortius (plus vite, plus haut, plus fort) est introduite l'occasion de ces jeux, ainsi que le rituel de lever des trois drapeaux la crmonie de clture. En 1924, 44 nations et 3089 athltes (dont 135 femmes) prirent part 126 preuves dans 17 sports. Les athltes les plus en vue de ces jeux furent les

coureurs de fond finlandais l'image de Paavo Nurmi ainsi que le nageur Johnny Weissmuller et l'escrimeur Roger Ducret. - 1928. Jeux Olympiques d't dAmsterdam Les Jeux de la IXe Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Amsterdam, aux Pays-Bas du 17 mai au 12 aot 1928. Aprs deux checs successifs, la mtropole nerlandaise fut dsigne par le Comit international olympique le 2 juin 1921 Lausanne au dtriment de la ville de Los Angeles qui reut nanmoins lassurance daccueillir les jeux de 1932. La reine Wilhelmine des Pays-Bas mit un veto lorganisation de cet vnement par son pays, considrant les Jeux olympiques comme une manifestation paenne 1.Ces jeux virent pour la premire fois lallumage de la flamme olympique le 28 juillet et larrive des femmes en athltisme, malgr lhostilit du baron Pierre de Coubertin.46 nations et 2883 athltes (dont 277 femmes) prirent part 109 preuves dans 14 sports. Les sportifs les plus en vue de ces jeux furent, comme quatre ans plus tt, lathlte Paavo Nurmi et le nageur Johnny Weissmuller. - 1932. Jeux Olympiques d't de Los Angeles Les Jeux olympiques d't de 1932, Jeux de la Xe Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Los Angeles, aux tats-Unis du 30 juillet au 14 aot 1932. Pour la deuxime fois de l'histoire, les olympiades se droulent dans une ville amricaine aprs Saint-Louis en 1904. Los Angeles fut dsigne pays hte en avril 1923 par le Comit international olympique, aucune autre ville n'tait candidate. Le tats-Unis traversent une crise conomique sans prcdent la suite du krach boursier de 1929. Prs de quinze millions d'Amricains sont la recherche d'un emploi. Les Jeux olympiques ne sont par consquent qu'une diversion dans une Amrique non encore redresse par le New Deal. Trente-sept nations et 1332 athltes (dont 126 femmes) prirent part 117 preuves dans 14 sports. Il y eut moiti moins de participants qu'aux jeux de 1928 en raison de l'loignement et des cots levs pour se rendre en Californie. Les Jeux entre les deux guerres/2 - 1936. Jeux Olympiques d't de Berlin L'Allemagne nazie, dirige par Adolf Hitler depuis le 31 janvier 1933, est charge d'organiser les jeux Olympiques de la XI e olympiade ; elle doit aussi organiser cette anne-l les Jeux d'hiver de Garmisch Partenkirchen. Le C.I.O. (Comit international olympique) avait confi cet honneur l'Allemagne en 1931, jugeant qu'elle tait sur la voie de la paix depuis les accords de Locarno (signs le 16 octobre 1925 Locarno, en Suisse). Personne ne pouvait alors prvoir les changements politiques qui allaient survenir en Allemagne. Avec l'arrive au pouvoir du rgime nazi, plusieurs pays demandrent le boycottage de ces jeux Olympiques (tats-Unis et Europe). Des Olympiades populaires ont t mises sur pied par la Rpublique espagnole Barcelone, mais elles ne pourront se tenir car les franquistes attaquent la veille mme de l'ouverture. De son ct, Hitler voit dans les jeux Olympiques l'occasion idale de conjuguer l'hymne la race aryenne et le culte de l'athlte antique. Il trahit les idaux olympiques en pratiquant une discrimination raciale et antismite (en accord avec les Lois de Nuremberg adoptes l'unanimit le 15 septembre 1935, qui donnent une base juridique l'idologie antismite nazie). Joseph Goebbels, ministre de

l'Information et de la propagande du IIIe Reich, organise avec soin la crmonie olympique. Il impose le salut nazi et donne aux Jeux une allure grandiose. 49 pays sont reprsents par 4066 athltes, dont 328 femmes. C'est la plus forte participation depuis la cration des Jeux. Un stade monumental, agrment de statues gigantesques d'athltes, accueille 100000 spectateurs assis. L'hymne olympique compos par Richard Strauss est cr et le parcours de la flamme d'Olympie jusqu'au site des Jeux est instaur. Leni Riefenstahl, la cinaste officielle des Jeux de Berlin, rend parfaitement compte de cette grande crmonie nazie dans son documentaire les Dieux du stade. Le sprinteur noir amricain Jesse Owens fut le hros de ces jeux de Berlin en s'adjugeant quatre titres olympiques sur quatre preuves auxquelles il participa. Les exploits de cet athlte ont d'autant plus de retentissement qu'ils se situent Berlin en 1936 dans le cadre dune manifestation olympique servant de propagande aux thses sur la supriorit de la race blanche sur les Juifs ou les Noirs13. Aprs la guerre, une lgende a prtendu qu'Adolf Hitler avait quitt la tribune afin de ne pas saluer le vainqueur du 100 mtres, Jesse Owens, parce que celui-ci tait Noir. La raison en est beaucoup plus simple. Le premier jour des jeux, Hitler avait flicit tous les athltes allemands, ce qui avait eu pour consquence que le Comit olympique avait demand, par souci de neutralit olympique, qu'il flicite tous les athltes ou aucun. Hitler choisit cette dernire option et ne serra plus la main aucun athlte durant les jeux Les Jeux de la XIIe Olympiade, qui auraient d avoir lieu entre le 21 septembre et le 6 octobre 1940, furent annuls en raison de la Seconde Guerre mondiale. Tky (Japon) aurait d accueillir ces jeux, mais le Japon y renona en raison du dclenchement de la seconde guerre sino-japonaise. Un programme dtaill des Jeux avait t publi en 1938, en quatre langues (japonais, anglais, franais et allemand).Les jeux ont alors t rattribus Helsinki, Finlande et reprogramms du 20 juillet au 4 aot 1940. Quand la Seconde Guerre mondiale clata, la Finlande confirma qu'elle organiserait bien les Jeux. Elle y renona cependant aprs avoir t attaque par l'Union sovitique en avril 1940 (lors de la guerre d'Hiver), et les Jeux olympiques d't de 1940 furent dfinitivement annuls. Les Jeux de la XIIIe Olympiade, prvus Londres pour 1944 ont galement t annuls. Les jeux d't reprirent aprs la guerre avec les Jeux olympiques d't de 1948 Londres. Helsinki accueillit les Jeux olympiques d't de 1952 et Tky les Jeux olympiques d't de 1964. Les Jeux Olympiques aprs la deuxime guerre mondiale/1 - 1948. Jeux Olympiques d't de Londres Les jeux de la XIVe Olympiade de l're moderne ont t clbrs Londres, au Royaume-Uni du 29 juillet au 14 aot 1948. Ce fut les premiers jeux organiss aprs ceux de Berlin en 1936. Les Jeux olympiques de 1940 avaient t programms Tokyo puis Helsinki mais la Seconde Guerre mondiale avait contraint leur annulation. Ceux de 1944 prvus Londres connurent le mme sort. Trois ans aprs la fin de la Seconde Guerre mondiale qui a fait des millions de morts, lEurope est exsangue et en pleine priode daustrit. Au Royaume-Uni, la reconstruction de la ville de Londres, fortement touche par les bombardements allemands est loin dtre acheve. Aucune installation sportive nest construite pour ces jeux. Les athltes sont logs dans des coles ou des baraques militaires.

Quelques quipes apportent mme de la nourriture afin de pallier dventuels problmes de ravitaillement. Ct comptition, 59 nations et 4104 athltes (dont 390 femmes) prirent part 136 preuves dans 17 sports. La Hollandaise Fanny Blankers-Koen fut lhrone de ces jeux en remportant lge de trente ans quatre titres olympiques en athltisme. Ces Jeux olympiques de 1948 Londres furent les premiers tre retransmis la tlvision. noter galement que la veille du dbut des Jeux, le 28 juillet Stoke Mandeville eut lieu une esquisse des premiers Jeux Paralympiques. - 1952. Jeux Olympiques d't dHelsinki Les jeux de la XVe Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Helsinki du 19 juillet au 3 aot 1952. La capitale finlandaise avait t choisie pour organiser les Jeux olympiques de 1940 en remplacement de ceux de Tokyo, mais ces derniers furent annuls pour cause de Seconde Guerre mondiale. Ces jeux marqurent le retour de l'Union des rpubliques socialistes sovitiques, absente depuis la rvolution bolchvique de 1917, ainsi que de l'Allemagne et du Japon. En pleine Guerre froide, les organisateurs dcidrent de scinder le village olympique en deux : les pays occidentaux d'un ct et les pays issus du bloc sovitique de l'autre. Ct comptition, 69 nations et 4955 athltes (dont 519 femmes) prirent part 149 preuves dans 17 sports. Le hros incontest de ces jeux fut le tchcoslovaque Emil Ztopek qui remporta trois titres olympiques en athltisme (le 5 000 m, le 10000 m et le marathon). - 1956. Jeux Olympiques dt Melbourne Les jeux de la XVIe Olympiade de l're moderne, ont t organiss Melbourne, en Australie, du 22 novembre au 8 dcembre 1956. Pour la premire fois dans l'histoire, les Jeux olympiques se droulent dans l'hmisphre Sud. En raison de la lgislation stricte sur les entres d'animaux dans le territoire australien, les preuves d'quitation sont annules. C'est ainsi que, du 10 au 17 juin 1956, 29 pays participent aux Jeux questres de Stockholm. L'anne 1956 est marque par une multitude d'vnements politiques majeurs tels l'affaire du Canal de Suez, le deuxime conflit entre l'gypte et Isral, la violence en Afrique du Nord, et en particulier en Algrie, mais aussi par l'invasion de la Hongrie par les chars sovitiques. Dans ce contexte politique charg, les Jeux olympiques de Melbourne, 20 000 km du continent europen, resteront dans l'histoire comme les premiers ayant occasionn le boycottage de certains pays. La rvolution hongroise, l'invasion sovitique et la rpression sanglante qui s'ensuit provoqua le boycott de trois pays europens : l'Espagne, les Pays-Bas et la Suisse. Sur ce conflit, Avery Brundage, prsident du CIO, lana un message d'apaisement pour dnoncer ces vnements, et dclara que les Jeux olympiques sont des comptitions entre individus, non entre nations . Autres types de boycott, l'gypte, l'Irak et le Liban dnoncent la prsence d'Isral aux Jeux olympiques en raison de la crise du canal de Suez. Par ailleurs, la Rpublique populaire de Chine dcide de quitter Melbourne aprs que le drapeau de Rpublique de Chine (Tawan) fut hiss. Les Jeux Olympiques aprs la deuxime guerre mondiale/2 - 1960. Jeux Olympiques d't de Rome

Les jeux de la XVIIe Olympiade de l're moderne, ont t organiss Rome, en Italie, du 25 aot au 11 septembre 1960. La ville de Rome avait d renoncer aux Jeux olympiques d't de 1908 qu'elle avait obtenus car elle tait incapable de faire face aux exigences financires. En effet, les fonds destins aux Jeux furent utiliss pour rparer les dgts de l'ruption du Vsuve en 1906. Pour ces premiers jeux en terre italienne, l'organisation et les installations furent la hauteur de l'vnement. Le seul point ngatif fut la canicule, qui fit souffrir de nombreux athltes. - 1964. Jeux Olympiques d't de Tokyo Les jeux de la XVIIIe Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Tokyo, au Japon, du 10 au 24 octobre 1964. C'tait la premire fois que le continent asiatique accueillait cet vnement. Tokyo avait dj t choisie en 1936 par le Comit international olympique pour organiser les Jeux olympiques d't de 1940 l'occasion du 2 600e anniversaire de la fondation dynastique japonaise, mais la Seconde Guerre mondiale, et notamment la guerre sino-japonaise commence ds 1937, avait forc leur annulation. Vingt-quatre ans plus tard, les dirigeants japonais voulurent montrer que leur pays s'tait relev de la guerre et, afin de montrer leur puissance conomique, ils dcidrent d'investir d'normes capitaux dans la construction d'installations sportives ultra-modernes. Ces Jeux olympiques furent un succs populaire : 2 millions de billets furent vendus sur les diffrents sites olympiques. Comme en 1956 et 1960, les sportifs de l'Allemagne de l'Ouest et de l'Allemagne de l'Est participrent aux comptitions sous une seule bannire, celle de l'quipe unifie d'Allemagne. Avant les Jeux, le CIO prit une dcision majeure, celle de ne pas inviter l'Afrique du Sud en raison de sa politique d'apartheid. Le gouvernement de ce pays avait slectionn une quipe compose pour la premire fois de Blancs et de Noirs mais refusait qu'ils voyagent dans le mme avion et qu'ils soient dans le mme village olympique. Par ailleurs, la Chine, absente depuis 1956, renona une nouvelle fois participer aux Jeux olympiques, ne souhaitant pas s'aligner aux cts de Tawan. - 1968. Jeux Olympiques d't de Mexico Les jeux de la XIXe olympiade de l're moderne, ont t clbrs Mexico, au Mexique, du 12 au 27 octobre 1968. Ces Jeux de 1968, les premiers organiss dans un pays en voie de dveloppement, furent fortement marqus par les vnements politiques. Ouverts sous la protection de l'arme la suite du massacre de Tlatelolco au cours duquel des tudiants furent tus par la police et l'arme mexicaine, ils se poursuivirent par des gestes de protestation excuts contre la sgrgation raciale en vigueur aux tats-Unis. 112 pays et 5516 athltes (4735 hommes et 781 femmes) prirent part 172 comptitions sportives dans 18 sports. L'altitude de Mexico, situe 2 200 mtres, posa des problmes de respiration de nombreux athltes, mais contribua par ailleurs des performances sportives exceptionnelles. L'anne 1968 est marque par une multitude d'vnements politiques majeurs. Le pasteur Martin Luther King est assassin le 4 avril et Bob Kennedy le 6 juin. Le 20 aot, les chars sovitiques pntrent dans Prague. Par ailleurs, la guerre du Vit Nam fait rage pendant qu'un conflit au Nigeria provoque un vritable gnocide au Biafra. Mais les deux vnements qui marqueront le contexte de ces Jeux olympiques de Mexico resteront le massacre de Tlatelolco par l'arme mexicaine commis quelques jours avant la crmonie d'ouverture, et la protestation contre la sgrgation raciale des tats-Unis par des sympathisants des Black Panthers. 112 nations taient prsentes aux Jeux olympiques de 1968. Pour la premire fois, l'Allemagne est scinde en deux dlgations : l'Allemagne de l'est et l'Allemagne de l'Ouest. Par ailleurs alors que le gouvernement sud-africain de John Vorster, avait pourtant abrog la lgislation d'apartheid interdisant des quipes sportives multiraciales pour permettre l'Afrique du Sud d'tre admise ces jeux olympiques d't de 1968. Le CIO a d retirer l'invitation qu'il avait faite l'Afrique du Sud devant les

menaces de boycotts de nombreux pays africains. Les Jeux Olympiques aprs la deuxime guerre mondiale/3 - 1972. Jeux Olympiques d't de Munich Les jeux de la XXe Olympiade de l're moderne, ont t clbrs Munich, en Rpublique fdrale d'Allemagne, du 26 aot au 11 septembre 1972. En marge des preuves sportives, ces Jeux olympiques de 1972 furent marqus par la prise d'otages et l'assassinat de onze athltes israliens par un groupe de terroristes palestiniens. Trente-six ans aprs les jeux de Berlin, Munich, capitale de la Bavire, souhaite effacer des mmoires le souvenir de la propagande nazie des jeux de 1936. Pour cet vnement, la ville de Munich est transforme et le complexe sportif qui abritera les jeux sera l'un des plus denses et l'un des plus modernes de l'poque. 121 nations et 7134 athltes (dont 1059 femmes) prirent part 195 comptitions sportives dans 21 sports. Le hros de ces jeux est le nageur amricain Mark Spitz et ses sept titres olympiques. L'Allemagne est scinde en deux dlgations : l'Allemagne de l'Est et l'Allemagne de l'Ouest. Deux ans avant ces jeux olympiques, le comit international olympique dcida de voter l'exclusion de l'Afrique du Sud du mouvement olympique en raison de sa politique d'Apartheid. Mais l'invitation faite un autre pays africain, la Rhodsie du Sud, comme celle faite l'Afrique du Sud quatre ans plus tt suscita une vague de protestation d'un grand nombre de pays dAfrique noire, bien que la Rhodsie se soit conforme aux exigences du comit international olympique en se prsentant avec une quipe multiraciale. En 1968, la Rhodsie n'avait pas t autorise participer aux jeux de Mexico aprs que l'assemble gnrale des Nations unies eut dclar illgal le rgime de Salisbury et imposa des sanctions internationales contre cette ancienne colonie britannique, qui avait dclar unilatralement son indpendance en 1965 et qui tait accuse de pratiquer une politique de sgrgation raciale identique celle de lAfrique du Sud. Devant la menace de boycott des pays africains, soutenus entre autres par le Pakistan, la Yougoslavie et les Antilles, le CIO dcida aprs six jours de ngociations de retirer l'invitation la Rhodsie. - 1976. Jeux Olympiques d't de Montral Les jeux de la XXIe olympiade de l're moderne, ont t clbrs Montral, au Qubec au Canada, du 17 juillet au 1er aot 1976. 92 nations et 6 084 sportifs (dont 1 260 femmes) prirent part 198 comptitions sportives dans 21 sports. Lhrone de ces jeux fut la gymnaste roumaine Nadia Comneci. Des polmiques furent engages sur le cot des installations sportives et sur le boycott de la majorit des pays africains en raison de la prsence de la Nouvelle-Zlande. Quatre ans aprs la tragdie de Munich, la scurit est renforce. Prs de 100 millions de dollars sont affects la protection des athltes et des dlgations trangres. 16 000 policiers et soldats sont mobiliss. Ces Jeux olympiques sont marqus par le boycott de 28 nations4 africaines qui protestent contre la prsence de la NouvelleZlande. Elles reprochent cette dernire d'avoir envoy son quipe de rugby participer une tourne en Afrique du Sud, pays pratiquant l'apartheid. Vingt-deux pays africains dcident de quitter les Jeux quelques heures avant la crmonie douverture. L'gypte, le Cameroun et la Tunisie, participeront au dbut des preuves avant de s'aligner sur les autres nations africaines et de quitter les Jeux. Le Sngal et la Cte d'Ivoire dcident de ne pas s'associer ce boycott.

Le Comit international olympique est surpris par ce boycott. Il le conteste car l'Afrique du Sud n'est plus invite aux Jeux depuis plus de dix ans, et que le rugby XV n'est plus un sport olympique. Par ailleurs, le gouvernement du Canada refuse de laisser concourir les athltes de Tawan sous une autre bannire que celle de la Rpublique populaire de Chine. Tawan refuse et ne participe donc pas aux Jeux. Ce boycott massif prfigure de nouvelles absences de nations pour motif politique aux Jeux de 1980 et de 1984. Les Jeux Olympiques aprs la deuxime - 1980. Jeux Olympiques d't de Moscou guerre mondiale/4 Les XXII Jeux olympiques d't, ont lieu Moscou en URSS du 19 juillet au 3 aot 1980. C'est la premire fois que les Jeux se droulent dans ce pays. Ces jeux furent es marqus par le boycott d'une cinquantaine de nations (dont les tats-Unis) la suite de l'invasion de l'Afghanistan par l'Union Sovitique en 1979. Compte tenu de ces absences, la valeur des comptitions fut mise en question, mme si 36 records du monde furent battus cette occasion. 80 nations et 5179 athltes (dont 1115 femmes) prirent part 203 preuves dans 21 sports. Pour ces jeux, la scurit fut normment renforce et une grande partie de la ville fut rserve la circulation olympique. En dcembre 1979, l'invasion de l'Afghanistan par l'Union Sovitique provoque, linitiative des tats-Unis d'Amrique, un mouvement de protestation mondial, qui entrainera un boycott massif dune cinquantaine de nations ces jeux de Moscou. En cette priode de guerre froide, les Amricains utilisent le boycott comme moyen de pression. Aprs plusieurs mois dintenses ngociations, le Comit international olympique obtient quelques concessions symboliques de la part de Lonid Brejnev, notamment le fait de dfiler derrire le drapeau olympique. En revanche, Washington ne cda pas et le boycott eut bien lieu. Par ailleurs, 29 pays musulmans sassocient galement ce boycott considrant l'attaque contre l'Afghanistan comme une attaque contre l'Islam. Malgr ce boycott massif, 80 nations taient prsentes aux Jeux olympiques de 1980, soit le plus faible total depuis 1956. Quinze nations dcidrent de dfiler sous la bannire olympique. L'hymne olympique fut jou chaque titre remport par ces dlgations. Cette dcision est prise le 3 mai lors d'une runion Rome. Le 7 mai, Lonid Brejnev accepte cette dpolitisation des Jeux . La Nouvelle-Zlande, quant elle, concourra sous le drapeau de son comit national olympique. Au Royaume-Uni, le Comit olympique alla l'encontre du souhait de Margaret Thatcher en dcidant d'envoyer une dlgation. La France laissa le libre choix au CNOSF et trois fdrations nationales boycottrent les Jeux. De plus, comme d'autres pays occidentaux, la dlgation franaise boycotta la crmonie d'ouverture. La diffusion des preuves par les tlvisions occidentales est de plus rduite alors que des nations comme le Japon ou les tats-Unis ne diffusent aucune preuve en direct. - 1984. Jeux Olympiques d't de Los Angeles Les jeux de la XXIIIe Olympiade de l're moderne, ont t clbrs du 28 juillet au 12 aot 1984 Los Angeles, aux tats-Unis. Ces Jeux olympiques de 1984 furent marqus par le boycott d'une quinzaine de pays du bloc communiste, dont l'URSS, craignant pour leur scurit mais galement en rplique au boycott amricain aux

Jeux olympiques de Moscou quatre ans plus tt. Compte tenu de ces absences, la valeur des comptitions fut mise en question: prs de 60 % des mdailles de Montral en 1976 furent obtenues par les nations du bloc de lEst. Par ailleurs, pour la premire fois, des jeux furent exclusivement financs par le secteur priv. Le bnfice pour le comit d'organisation sera estim prs de 150 millions de dollars. 6829 athltes (dont 1566 femmes) prirent part 221 preuves dans 21 sports. Le sprinteur amricain Carl Lewis fut un des sportifs les plus en vue durant ces Jeux olympiques en remportant quatre mdailles d'or. Aprs 1976 et 1980, ces Jeux olympiques de Los Angeles furent une nouvelle fois entachs par le boycott de nations, issues cette fois-ci, des pays communistes. Au dbut de lanne 1984, l'Union des rpubliques socialistes sovitiques (URSS) rend publique sa dcision de ne pas envoyer de dlgation aux Jeux olympiques d't de 1984. Elle fut suivie par une majorit de pays du bloc sovitique. Officiellement, lURSS refuse daller Los Angeles pour des raisons de scurit mais aussi pour lutilisation politique que les tatsUnis voudront faire de lvnement. En ralit, cette annonce est perue comme une rplique au boycott amricain quatre ans plus tt.. Malgr les efforts du Comit international olympique, ce boycott eut bien lieu et concerna une quinzaine de pays. Des pays communistes tels que la Roumanie, la Yougoslavie ou la Chine ne salignrent pas sur les positions moscovites. Malgr ce boycott, 140 nations participrent ces jeux de Los Angeles, soit le plus grand nombre de pays depuis 1896. Dix-neuf de ces pays ont fait leur premire apparition aux Jeux olympiques. Pour la premire fois, la Chine participe aux Jeux olympiques d't. Les Jeux Olympiques aprs la deuxime - 1988. Jeux Olympiques d't de Soul guerre mondiale/5 Les jeux de la XXIV Olympiade de l're moderne, ont t clbrs du 17 septembre au 2 octobre 1988 Soul, en Core du Sud. Pour la deuxime fois aprs Tokyo en e 1964, le continent asiatique est l'hte de Jeux d't. Ces Jeux olympiques de 1988 furent marqus par le boycott de la Core du Nord, qui souhaitait tre implique dans l'organisation au mme titre que sa sur-ennemie du sud. 159 nations et 8391 athltes (dont 2194 femmes) prirent part 237 preuves dans 23 sports, dont le Tennis et le Tennis de table qui furent inscrits officiellement au programme de ces jeux de Soul. Mais l'vnement qui marqua les esprits fut le contrle positif pour dopage du sprinter canadien Ben Johnson aprs sa victoire sur 100 mtres en athltisme. Le 24 septembre 1988, il remporte lpreuve reine des jeux, le 100 mtres en devanant l'amricain Carl Lewis dans le temps de 9s 79, tablissant pour loccasion un nouveau record du monde. Deux jours plus tard, la commission mdicale du Comit international olympique annonce que des rsidus dun strode anabolisant du type "stanozolol", produit interdit, ont t dcouverts dans les urines de lathlte canadien. La contre expertise effectue sur lchantillon "B" confirmera le dopage de Ben Johnson. Trois jours, plus tard, le CIO disqualifie le canadien pour dopage aux anabolisants et loblige rendre sa mdaille. LIAAF annule quant lui son record du monde, mais surtout frappe le sprinter canadien dune suspension de deux ans de toute comptition. La nouvelle fait le tour de la plante : jamais un athlte d'une telle stature n'avait t reconnu coupable de dopage. En 1985, la Core du Nord, demande au Comit international olympique un partage quitable des jeux, en organisant des comptitions dans lensemble de la Core, et en ne faisant concourir qu'une seule dlgation. Le CIO refuse en voquant la carence dinfrastructures en Core du Nord trois ans avant le dbut des jeux

de Soul. La Core du Nord dcide par consquent de boycotter ces jeux. Par solidarit, Cuba, lthiopie et le Nicaragua ne feront pas le voyage Soul. - 1992. Jeux Olympiques d't de Barcelone Les jeux de la XXVe olympiade de l're moderne, se sont drouls Barcelone, en Catalogne, Espagne, du 25 juillet au 9 aot 1992. Il s'agit des premiers Jeux olympiques organiss sur le territoire espagnol, et des premiers se drouler sans boycott depuis ceux de Munich en 1972. Malgr le contexte politique international, tous les comits nationaux olympiques participent cet vnement. 169 nations et 9356 athltes (dont 2704 femmes) prennent part 257 preuves dans 23 sports. Ces jeux sont marqus par la fin de lamateurisme, l'image du tournoi de basket-ball, et par la commercialisation son maximum de lvnement, avec pour symbole le prix exorbitant des droits de tlvision. L'anne 1991 est marque par une multitude d'vnements politiques avec le dmantlement de lUnion sovitique, la chute du Mur de Berlin, la fin de la politique d'apartheid en Afrique du Sud et la guerre qui fait rage en ex-Yougoslavie. Dans ce contexte mondial, le Comit international olympique souhaite runir le plus grand nombre de pays pour raliser des jeux universels. Alors que lapartheid est toujours prsent en Afrique du Sud, le CIO reconnat officiellement son comit olympique le 9 juillet 1991 et demande aux dirigeants de mettre fin la discrimination dans le sport. l'Afrique du Sud fait ainsi son retour aprs 28 ans d'absence. LURSS tant dmembr depuis 1991, plusieurs de ses nations effectuent leur retour aux jeux telles l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, comits reconnus depuis 1991. Les autres pays sovitiques clats reconnues par le CIO le 9 mars 1992 participent quant eux sous le nom dune quipe unifie : la Communaut des tats indpendants (CEI). 1991 est marque par le conflit dans les pays des Balkans. La Yougoslavie, sous sanctions internationales de lONU, ne peut participer aux Jeux olympiques. Aprs la chute du Mur de Berlin, une seule Allemagne se prsente Barcelone, une premire depuis les Jeux olympiques d't de 1964. LAlbanie, libre de sa dictature, fait son retour aprs 20 ans dabsence. Quatre pays ayant obtenu leur indpendance entre 1990 et 1992 font leur premire apparition aux Jeux olympiques : la Bosnie-Herzgovine, la Croatie, la Namibie et la Slovnie. Les Jeux Olympiques aprs la deuxime guerre mondiale/6 - 1996. Jeux Olympiques d't dAtlanta Les jeux de la XXVIe Olympiade de l're moderne, se sont drouls Atlanta. Les tats-Unis accueillirent les Jeux olympiques d't pour la quatrime fois aprs SaintLouis en 1904 et Los Angeles en 1932 et 1984. Des polmiques furent engages sur la lgitimit du choix de la ville d'Atlanta au dtriment d'Athnes pour les jeux du centenaire, et sur les problmes d'organisation lis aux transports et l'informatique. Ces jeux furent aussi marqus par l'explosion, au beau milieu de la foule, d'une bombe dans le parc du Centenaire Atlanta, faisant 2 morts et 112 blesss. Ct comptition, 197 nations et 10 318 athltes (dont 3 512 femmes) prirent part 271 preuves dans 26 sports. Les hros de ces jeux furent, entre autres, les athltes Michael Johnson, Carl Lewis et Marie-Jos Prec, les nageurs Michelle Smith et Alexander Popov et l'haltrophile Naim Suleymanoglu. - 2000. Jeux Olympiques d't de Sidney Les jeux de la XXVIIe olympiade de l're moderne, se sont drouls Sydney (Nouvelle-Galles du Sud, Australie) du 15 septembre au 1er octobre 2000. Ces derniers

jeux du millnaire sont les deuximes se tenir en Australie quarante-quatre ans aprs Melbourne en 1956.Le comit d'organisation est compos de 2 500 personnes et est assist par 50 000 volontaires. Les comptitions se rpartissent sur 36 sites. La plus grande partie des preuves, ainsi que le village des athltes sont concentrs dans le Parc Olympique de Homebush Bay prs du centre-ville de Sydney. 199 nations et 10651 athltes (dont 4069 femmes) prennent part 300 preuves dans 28 sports, dont le taekwondo et le triathlon qui font leur premire apparition officielle au programme olympique. Avec ses cinq mdailles obtenues, la sprinteuse amricaine Marion Jones fut considre pendant longtemps comme l'hrone de ces jeux, avant que le scandale de dopage li au laboratoire Balco clate. Aprs avoir avou fin 2007 la prise de substances interdites, elle fut contrainte de restituer au CIO ses mdailles obtenues Sydney. Comme tous les Jeux olympiques organiss dans l'hmisphre sud ( l'exception de ceux de Melbourne), l'appellation ne correspond pas la saison en cours. Ainsi, les Jeux olympiques d't de Sydney se sont en fait drouls la toute fin de l'hiver austral et le dbut du printemps. - 2004. Jeux Olympiques d't dAthnes Les jeux de la XXVIIIe Olympiade de lre moderne, se sont drouls Athnes (Grce) du 13 au 29 aot 2004. La capitale grecque fut dsigne pour la deuxime fois ville organisatrice de cet vnement aprs avoir accueilli les premiers Jeux olympiques modernes de l'histoire en 1896. Athnes fut galement le lieu des Jeux olympiques intercals de 1906, comptition non reconnue par le Comit international olympique. Ces jeux furent les premiers se tenir en Europe depuis ceux de Barcelone en 1992. Pour la premire fois depuis 1996, tous les Comits nationaux olympiques furent reprsents. 201 nations et 10 625 athltes (dont 4 329 femmes) ont pris part 28 sports et 301 preuves (soit une de plus qu' Sydney). Une grande partie des preuves s'est droule au complexe olympique d'Athnes () tandis que certaines comptitions avaient lieu dans dautres sites urbains, au Pire, dans la rgion de l'Attique, voire pour le football dans les quatre autres villes olympiques : Salonique, Vlos, Patras et Hraklion. Les Jeux Olympiques aprs la deuxime guerre mondiale/7 - 2008. Jeux Olympiques d't dAthnes Les jeux de la XXIXe Olympiade de lre moderne, ont eu lieu Pkin et dans six autres villes chinoises du 8 aot (6 aot pour le football) au 24 aot 2008. 11028 athltes provenant de 204 pays diffrents se sont affronts dans 28 sports pour dcrocher un total de 958 mdailles. La ville de Pkin a t lue parmi cinq villes candidates par le CIO le 13 juillet 2001 et la Chine est ainsi devenue le vingt-deuxime pays accueillir les Jeux olympiques. Le gouvernement chinois a investi prs de 44 milliards de dollars amricains pour promouvoir les Jeux et construire ou rnover 37 installations sportives. Lors de la crmonie de clture, Jacques Rogge, prsident du CIO, a dclar que ces Jeux avaient t vraiment exceptionnels . Le choix du pays a cependant t critiqu, au moment de l'attribution ainsi que durant le prparation et le droulement des Jeux, par des hommes politiques et des organisations non gouvernementales, rappelant les problmes des droits de

l'Homme et de la censure en Chine. La Chine a en revanche constamment rpt que les Jeux ne devaient pas tre politiss. Les Jeux ont t marqus notamment par les performances de l'athlte jamacain Usain Bolt qui a remport le 100 m, le 200 m et le relais 4 fois 100 mtres, en battant chaque fois le record du monde, et du nageur amricain Michael Phelps qui a remport huit mdailles d'or, battant le record dtenu prcdemment de Mark Spitz avec sept mdailles d'or aux Jeux de 1972. Au total, 43 records du monde et 132 records olympiques ont t battus lors de ces Jeux. Comme chaque dition, les Jeux ont t suivis par les Jeux paralympiques destins aux athltes handisport. - 2012. Jeux Olympiques d't de Londres Les jeux de la XXXe Olympiade de l're moderne ont eu lieu du 27 juillet1 au 12 aot 20122 Londres. La capitale britannique est la premire ville accueillir les Jeux olympiques modernes pour la troisime fois, aprs ceux de 1908 et de 1948. La ville de Londres a t lue parmi cinq villes candidates lors de la 117 e session du Comit international olympique (CIO), le 6 juillet 2005 Singapour. Sebastian Coe est le chef du comit de candidature puis le prsident du Comit organisant les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques d't de 2012. - 2016. Jeux Olympiques d't de Rio Les jeux de la XXXIe Olympiade de l're moderne auront lieu en 2016 Rio de Janeiro, au Brsil. Le lieu de la comptition a t choisi le 2 octobre 2009 et annonc par Jacques Rogge, lors de la 121e session du Comit international olympique (CIO), qui se tenait Copenhague au Danemark. Ces Jeux olympiques d't seront les premiers se drouler en Amrique du Sud et les troisimes se drouler dans l'hmisphre sud, aprs ceux de Melbourne en 1956 et ceux de Sydney en 2000. Il s'agira aussi des premiers Jeux olympiques se drouler dans un pays lusophone. Les Jeux auront lieu du 5 au 21 aot 2016 et plus de 10500 athltes de 206 Comits nationaux olympiques (CNO) participeront cet vnement sportif. Les Jeux comprendront 28 sports - incluant le rugby sept et le golf, qui ont t ajouts par le CIO en 2009. Ces vnements sportifs se drouleront dans 33 lieux diffrents rpartis dans 4 diffrentes secteurs de la ville, savoir : Barra, Copacabana, Deodoro, et Maracan.

Recently Viewed Presentations

  • Changing How We Work! @Ac hi eve TheDream

    Changing How We Work! @Ac hi eve TheDream

    Our collective goal. ATD and our Network colleges will help all students—particularly the most underserved—realize substantial value from their postsecondary experience and their earned credentials, thereby strengthening their communities. Our bold goal is for ATD and our Network colleges to...
  • The Kangen1 Distributor Team Welcomes You Kangen Project

    The Kangen1 Distributor Team Welcomes You Kangen Project

    Company - Enagic 34 Year Old Privately Held Company O.E.M. (Original Equipment Manufacturer) Top Industry Leader "A" Rated Member of the Better Business Bureau Offices in Los Angeles, New York, Chicago, Honolulu & Canada Member of the D.S.A. (Direct Selling...
  • Persistent Biases in Econmics

    Persistent Biases in Econmics

    Electric lighting is no great boon to anyone who has money enough to buy a sufficient number of candles and to pay servants to attend them. It is the cheap cloth, the cheap cotton and rayon fabric, boots, motorcars and...
  • Unit 3 - Outcome 2 the mechanisms responsible for the acute ...

    Unit 3 - Outcome 2 the mechanisms responsible for the acute ...

    Unit 3 - Outcome 2the mechanisms responsible for the acute responses to exercise in the cardiovascular, respiratory and muscular systems. Assessment descriptor: Comprehensive and detailed analysis of collected data, thorough and insightful understanding of the mechanisms responsible for acute effects...
  • Lesson Plans for ESL 7, 8 and 6 INCLUSIVE Students will ...

    Lesson Plans for ESL 7, 8 and 6 INCLUSIVE Students will ...

    STANDARDS AND OBJECTIVES. 7E1c.1: Discuss the purposes and characteristics of different forms of written text, such as the short story, the novel, the novella, and the essay. WE WILL BE LOOKING AT GRREK HERO MYTHS. Component: Analysis of Grade-Level-Appropriate Literary...
  • The Archives of RRI A beginning

    The Archives of RRI A beginning

    THE ARCHIVES. In creating an archive, we require few suggestions and guidelines in order to help to preserve and maintain these vital records. There is a need to create a collection policy which can be applied for current records as...
  • ELECTRICAL TECHNOLOGY B.L THERAJA A.K THERAJA 15  1

    ELECTRICAL TECHNOLOGY B.L THERAJA A.K THERAJA 15 1

    A simple way of stating the above theorem is that if an ideal voltage source and an ideal ammeter are inter- changed, the ammeter reading would remain the same. The ratio of the input voltage in branch . A to...
  • Convection Currents and the Mantle

    Convection Currents and the Mantle

    Convection Currents and the Mantle EQ: How is heat transferred? Heat Transfer There are three types of heat transfer Radiation Conduction Convection Radiation Transfer of energy through empty space No direct contact between a heat source and an object Conduction...